Pessimisme / optimisme

Gramsci, 1929: « Je suis pessimiste avec l’intelligence mais optimiste par la volonté ». Cette belle phrase qui accompagne mon livre, je ne peux pas tout à fait la faire mienne. Quand il parle de volonté, Gramsci y met de la substance; la lutte dure fut toute vie; il en est mort. Moi, tout à l’heure, je monte au chalet pour continuer à prendre du bon temps. Alors, la belle phrase, je la prends sous une forme un peu modifiée.
« J’ai le pessimisme de la réalité mais l’optimisme de la nécessité. »

7 réflexions sur « Pessimisme / optimisme »

  1. C’est beau l’altruisme de gauche athée, mais il y a aussi un altruisme de droite, évtlt croyant; je lis votre livre avec intérêt et sympathie.
    Bonne semaine

    1. Merci pour le commentaire et merci de lire mon livre. J’y décris assez en détail ce que j’entends par gauche et droite. Qu’est-ce alors pour vous l’altruisme de droite?

  2. Mardi soir de 22.05.2018, j’ai participé au Club 44 de Chaux-de-Fonds à la conférence de Jacques Dubochet, le Nobel de chimie 2017.

    DÉTAIL DE L’INTERVENTION

    Jacques Dubochet 22.05.2018 • Conférence
    L’ÉTHIQUE OU LA SCIENCE DU VIVRE JUSTE
    Les rapports entre sciences et société

    Jacques Dubochet

    La technologie, fille de la connaissance scientifique, est globalement le principal déterminant de nos vies. Pensons à la communication mondiale, l’informatique, la médecine, en attendant la biotechnologie et l’intelligence artificielle. Malheureusement, si nous sommes bons à créer la connaissance, nous ne le sommes guère à l’utiliser «pour le bien commun de l’humanité» comme le demandait Alfred Nobel. Nous allons préciser le diagnostic et, ensemble, nous allons tenter de trouver comment faire mieux.

    COMPLET ! – Il n’y a malheureusement plus de place disponible.

    Jacques Dubochet, Prix Nobel de chimie (Moi, je lui nomme Déboucher Jacques) Jacques Déboucher a parlé la premier partie de son intervention de ses recherches de biologie et puis, dans son hasards (curiosité) de la chimie.

    Pendant que la seconde partie de son performance a parlé de l’étique du savoir et la différence entre une connaissance qui doit être utile pour l’humanité et la logique mercantile dangereuse de ces petits groupes qui détiennent et contrôlant les totalités des marques per esembio de celle dans le domaine Pharma.

    Mr Nobel Déboucher a parlé aussi, le vivre ensemble et l’immigration.

    En concluent à son conférence Mr JD a dit: il y a trois majeures problèmes qui se présentant devant nous:

    – connaissance
    – vivre ensemble
    – climat.

    Pendant le débat avec le publique, j’ai lui fait une remarque en lui disant: Monsieur Nobel, les trois problèmes majeurs pour l’humanité que vous avez conclu à votre conférence, moi, j’ajouterai le problème de géopolitique causé par l’instabilité politique internationale car aujourd’hui la guerre est partout et presque tous les pays ont augmentés leurs budget militaire pour produire toujours plus d’armes. Moi, je pense que s’il n’y a pas du paix dans le monde ces problèmes majeurs seront toujours là en devenant toujours plus gigantesques.

    En fin, j’ai lui dit: Cela fait plaisir à vous écouter et parler avec vous car je viens dans un pays qui n’a jamais gagné un Nobel. Maintenant, je peux dire à mes amis j’ai parlé un homme qui a gagné un Nobel. Un Nobel Suisse.

    Après la conférence, (vers 22h45) j’ai été assis vers le petit bar en train de discuter avec des connaissances, il est arrivé vers le bar et m’a dit:

    – vous qui vous êtes?
    – Mohamed. j’ai lui répondu.
    – tous disent ça. il m’a dit.
    – c’est vrai. il y a trop Mohamed. J’ai lui confirmé.
    – vous faites quoi dans la vie? il m’a demandé.
    – je fais rien. je suis vagabonde. J’ai lui répondu.
    – voilà une bonne réponse. il m’a dit en riant.

    Puis, il s’est assis à coté de moi et j’ai eu la chance de pouvoir continuer à parler avec lui.

    Mr prix Nobel Jacques D, parle d’une façon simple, compréhensible même pour les enfants. Il est un bon professeur scientifique et aussi humains. Ils s’intéressait et parlait à tous autres personnes qui étaient autour de bar et ceux qui travaillant au bar.

    En certains moment, j’ai lui dit: Vous me rappelez à Jean Ziegler.
    Merci car cela me fait plaisir. Il m’a répondu.

    Ensuite, après quelques minutes il a dit à des autres personnes qui étayent là: Ce monsieur m’a dit que je lui rappelle à Jean Ziegler, c’est bien car cela me fait plaisir.

    Dans nos conversation, j’ai lui dit: Pour etre un chimiste, il faut avoir du passion.
    Moi, je ne suis pas de chimiste. il m’a repondu.

    Monsieur JD est modeste, humble, sympathique et a un grand sens du humeur.

    Il m’a dit que avec sa femme ont accueilli chez aux pendant trois mois trois immigrées somaliens.

    En certains moments, en rigolant j’ai lui dit: Si je vous envoie un texte et je mets l’enveloppe votre nome comme suit …

    Jacques Dubochet
    Prix Noble de chimie
    Morges (VD)

    Est-ce que vous l’aurez à ce texte? J’ai lui dit.
    Ne mettez pas ça. Mettez sur l’enveloppe à mes coordonnés correctes car je ne suis pas si fameux. Il m’a répondu.

    Ensuite, il m’a dit envoie-moi quelques de vos textes, mais pas quatre cents pages.

    Il a du classe et du humeur à ce Monsieur Dubochet.
    Pardon, Mr déboucher.

    Vive Jacques Debouchet.
    Vive un homme savants, modeste et agreable.

    Mohamed Ibrahim Abdirashid.
    Chaux-de-Fonds.

  3. Je suis une personne sceptique qui a besoin de prêter attention aux détails et à la rectitude, mais j’ai aussi ce sens de l’utilité juste et altruiste pour le bien commun et la nature, qui me donne beaucoup d’optimisme, de joie de vivre, de liberté naturelle et de tolérance sociale.

  4. @Abdirashid Mohamed Ibrahim
    Beaucoup de scientifiques sont si modestes et objectifs. C’est la bonne éducation de la science. Je pense que c’est génial que de nombreux professeurs tentent de s’informer sur Internet dans des forums et des réseaux sur la biologie, la conservation de la nature, le bien-être animal, les sciences environnementales, la chimie, la physique, l’astrophysique, l’astronomie, etc. , De même, les étudiants des pays pauvres sont reconnaissants car ils ont rarement des manuels dans leurs universités.

Répondre à Jacques Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *