Science – actualité, décembre 2014

1.12.14. Scientific American

– 9. TECHNOLOGIE. R. Calo. Drones, voiture sans conducteurs, robots militaires, chirurgie robotique, transactions financières haute fréquence, robots industriels, domestiques ou d’accompagnements personnels, etc. Cf. aussi dossier dans Science 346 (10.10.14), 178-203. R. Calo affirme le besoin d’un « Federal Robotics Commission » pour aider à l’intégration harmonieuse de robots dans la société. Il prétend que les agences gouvernementales sont déjà bien à l’œuvre en Europe et au Japon et il s’inquiète que la robotique pourrait être, depuis la machine à vapeur, la seule technologie transformative (de la société) que les USA ne conduiront pas. Personnellement je ne m’en plaindrai pas, mais hors de l’espoir que l’ONU s’en charge, j’espère que l’UE prendra une forte responsabilité. Un boulot pour Science Europe.

4.12.14. Nature. 516

– 7, 11, 28 – 30. ENVIRONMENT, ÉNERGIE. M. Inman. The Fracking fallacy. La frénésie du fracking a commencé vers 2006 aux USA où des milliers, si ce n’est des dizaines de milliers, de puits ont déjà été perforés. Actuellement ils fournissent 40% de la consommation de gaz US et les projections suggèrent que, durant les 25 prochaines années, ils couvriront la moitié des besoins US en croissance débridée (voir graphique p. 29). L’article dénonce ces prévisions qu’il croit totalement exagérées ; le « gaz-peak » est déjà en vue. L’histoire des « truc-muche-peaks » est connue : quand y’en a plus, y’en a encore ; au pire, le charbon nous le garantit pour longtemps, hélas ! Car le problème n’est pas là ; il est dans le dérèglement climatique par l’effet de serre. Or le méthane en est un GES (gaz à effet de serre) bien plus efficace que le CO2 (même si son temps de résidence dans l’atmosphère est historique plutôt que géologique comme le CO2). Une économie mondiale de l’énergie basée sur la libération du méthane caché en profondeur semble bien risquée (voir Nature, 16.10.14).

– 45, 51-55. PSYCHIATRIE, DÉPRESSION. Dias et al. b-catenin mediates stress resilience through Dicer1/microRNA regulation. b-catenin est une protéine importante dans l’adhésion entre cellules. Elle est impliquée dans différentes pathologies neuropsychiatriques. Dicer1 est le complexe qui coupe l’ARN en microRNA. Ceux-ci sont impliqués dans la régulation de gènes selon les riches moyens de l’épigénétique. L’article montre que la résilience, ou la sensibilité des rats à un traitement induisant un comportement analogue à la dépression est aussi une affaire d’épigénétique, lié spécifiquement à cette voie métabolique. La biochimie de la psychiatrie est-elle bientôt prometteuse ?

 

5.12.14. Science 346, 6214

– 1158. POLITIQUE SCIENCE, J-Cl. Junker, président de la CE détourne 2.7 Millard des 70 Mia du budget Horizon 2020, pour contribuer à un fonds destiné à booster l’économie européenne langissante.

1189 – 90. CLIMAT, ÉCONOMIE. Pizer et al., Using and improving the social cost of carbon. SCC, le social cost of carbon est défini en 4 étapes. 1) Estimer l’augmentation des gaz à effet de serre pour une année donnée. 2) estimer l’effet sur l’homme et l’environnement de cette augmentation. 3) Évaluer la valeur monétaire de ces effets. 4) Même chose en ajoutant une tonne de CO2 aux conditions initiales. L’idée est bvieille ; elle est légalement appliquée aux USA depuis 2008. Le problème est comment faire ces calculs, quels modèles, quelle valeur financière ? L’article discute quel devrait être le processus pour ajuster régulièrement le calcul. Il semble que les USA soient assez avancés. Comment procède l’Europe ?

 

11.12.14. Nature 516.

– 149. CLIMAT. Ça chauffe. 0.6° depuis 1950-70 ; 2014 est en passe de battre tous les records

Capture d’écran 2014-12-26 à 15.57.09

– 158 – 161. ENVIRONNEMENT. Life status report. R. Monastersky. Le point sur la disparition des espèces. 765 espèces sont déclarées éteintes mais on peut estimer que, en réalité, 500- 36’000 espèces disparaissent pas années. Parmi les espèces reconnues menacées il y a 2000 amphibiens, 1400 oiseaux, 1200 mamifères et 1000 insectes. Comme on estime que moins de 0.5% des insectes ont été répertorié ces chiffres doivent être relativisé par notre manque de connaissance. C’est seulement chez les plantes que que l’on pense en connaître la majorité (308k sur pas plus de 450k).

 

18.12.14. Nature 516.

– 287-8, 91. COMMUNICATION, POLITIQUE, SCIENCE. À propos d’un article dans le Br.Med.J. 349, g7015 (2014). La représentation de a recherche biopharmaceutique dans les média est notrieusement médiocre avec beaucoup de baratin. Est-ce la faute aux journalistes ? L’article montre le rôle déterminant des institutions scientifiques supportées par les chercheurs eux-mêmes. Cette remarque va dans le sens de mon récent commentaire sur la science en spectacle discuté sur mon blog.

– 298 – 9. GIPRI, POLITIQUE. Colloque à St-Petersbourg à propos de la collaboration scientifique Russie – Ouest. Ça va dur ! Fâcheuse réminiscence à l’opération St-Petersbourg menée par le Prédisent et le secrétaire du GIPRI mais que la majorité du Conseil désaprouve.

– 311 – 9. CRYO-ME. Ten people who mattered this year. Le dernier est S. Scheres de Cambridge qui a délaissé la diffraction X pour la cryo-ME. Son software RELION semble marquer un net progrès pour l’analyse des images et l’intégrations de données d’autres origine. On en parlait beaucoup à la GRC de Barcelone l’été passé. dont les progrès récents lui permettent d’avancer mieux et plus vite dans l’étude des ribosomes. Je me régale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *