Mishra, P. (2017). Age of Anger: A History of the Present. Allen Lane.

Courte recension dans Nature du 2.2.2017 (p. 29)

Je n’ai lu qu’une courte recension, mais l’idée me semble intéressante. Je la formule à ma façon.

Résumé:

Pourquoi notre époque est-elle politiquement tellement tumultueuse? Du temps de l’Indouhisme, il n’y avait pas de quoi penser politique. Le présent et l’avenir étaient scellés.

Mishra remarque que c’est avec les Lumière et la révolution industrielle qu’est venue l’idée de la liberté individuelle et, qu’elle est aussi mon affaire. Depuis, la philosophie et le discours sous toutes ses formes s’en sont gobergés, mais le gouffre entre la narration et la réalité est resté terriblement béant dans l’inéquité culturelle, socioéconomique et raciale,

Le problème actuel, c’est que le gouffre est devenu visible à tous. L’information, la mondialisation, le discours politique, la publicité, l’idée « je peux », le web qui m’y fait croire, tout y conjure.

Conséquence: Blocher, Trump, Brexit, la haine de l’occident.

J’ai bien envie de lire ce livre.

 

Note: Pankaj Mishra is an essayist and novelist. Born in 1969, he grew up in small towns in northern India and studied in Allahabad and New Delhi. On graduating, Mishra moved to Mashobra, a Himalayan village, where, he has said there was “nothing to do except read and write”. He contributes essays and reviews regularly to the New York Review of Books, the New Yorker and the London Review of Books. His books include the novel The Romantics (2000) and From the Ruins of Empire (2012), which was shortlisted for the Orwell prize. His latest, Age of Anger: A History of the Present, is published by Allen Lane this month. He divides his time between London and India. https://www.theguardian.com/culture/2017/jan/22/on-my-radar-pankaj-mishra-the-night-of-mountains-may-depart-aurelec-oj-made-america-bharatanatyam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *