Trumperies

21.7.18: Un article du Bulletin of the atomic scientist. « It is incumbent on the press to raise questions about whether Trump is compromised or controlled by Russia to better prepare US citizens for the consequences. »

La situation est probablement la suivante. Un imbécile égotique  et un dictateur intelligent qui, à eux deux, contrôlent 80 % (?) des armes nucléaires du monde. Le premier allant chez le second pour demander que celui-là le protège de la révélation que, ensemble, ils ont complotés  pour faire élire le premier. Ça mêne où?

En tous cas, les carte de la stratégie mondiale sont sens dessus de sou. Le rapport est-ouest est bouleversé, l’OTAN démoli, l’Europe bien faible, la Chine bien forte.  Les conséquences sont imprévisibles mais l’article du Bulletin fait remarquer qu’il est grand temps que les citoyens américains se préparent aux conséquences. Les Européens peut-être encore plus.

Note: le lendemain, dimanche 22.7. long document de avaaz@avaaz.org disant la même chose en détails et avec une masse de documents.

1 réflexion sur « Trumperies »

  1. Le président a dit: Moi, le milliardaire, dictateur commandant globale et chef d’armés réunis de toutes forces armées Yankées New Yorkers of States unis sauvages pas démocratiques …

    Je dédiée à cette chansons à mon famille …

    Mais, ce n’est pas valable. Un homme gonflé qui mangeait mayonnaise a dit au président
    Pourquoi pas ?
    Parce que ce n’est pas démocratique.
    Pourquoi pas ?
    Pourquoi oui ?
    Pourquoi non.
    Parce qu’un vrai président démocratique ne doit pas s’entourer à ses familles pour diriger à un pays.

    Dans ce cas là, le président a crié comme un savant …

    Moi, le président
    Mais, vous, vous n’êtes pas un président. Une jeune fille large qui mangeait de frits a hurlée
    Merci à vos ignorances pour m’avoir élu comme un vrai président. Le président a lui dit.

    Et Maintenant ? Une grosse femme extra large qui mangeait de ketchup a criée.

    Maintenant,
    Maintenant, maintenant,
    Maintenant, tous vous applaudissez pour le président. Le président a fait leur savoir
    Mais, ce n’est pas possible. Un enfant obese qui buvait Coca-cola a braillé
    Maintenant, c’est possible car je suis votre chef. Le président a chanté pour sa gloire.

    Puis,
    Puis, puis,
    Puis, puis et puis a dit un vieux qui mangeait une montagne d’hamburger avec gallon de soda.

    Moi, le président tétanisé par et pour l’argent, la superpia et la vanité
    Moi, monsieur pas président, mais président actuelle grâce à vos désinformation
    Moi, le président qui joue Twitter comme play station de Super Mongoloïde
    Moi, le président Mc Donald Tricheur avec des bêtises impossibles et inégalées.
    Moi, le président de Twin Tatoué et jet privé télécommandé pour les bévues barbares.

    Tout a coup, le président est fatigué par ces conneries qu’il raconte sur Twitter …

    Le président mange hamburgers avec de patates fritées avec l’huile de palma
    Le président s’en dorme sur le canapé car il a fumé de cannabis avec cola et le Pepsi-Cola
    Le président a dormi plus de six heures sans réfléchir pourquoi il utilise le Twitter.

    Puis, tout à coup, il se révélait et a crié sauvagement comme idi Amin, Kim Sun et Castro…

    Moi, le président du monde
    Mais, ce n’est pas possible. Une jeune femme de gauche qui fumée Hashish a lui contestée.
    Moi, le président, je suis au cinéma. A conclu comme son clown Berlusconi avec ces bêtises
    Moi, je pense que c’est toi qu’es un cinéma comme ton clown. Un homme a lui rappelé.

    De Mohamed I. A.
    Chaux-de-Fonds, le 09.08.2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *