La liberté, Sartre et moi

Podcast : Anthologie sonore de la pensée française, disque 1. Sartre parle de la liberté.

a) Quelle voix extraordinairement cassante ! De quel dérèglement de la personnalité faut-il souffrir pour, à ce point, se construire une voix qui semble vouloir tuer toute trace de naturel et d’affectivité ?

b) La liberté du résistant. Pendant l’occupation,  quand les valeurs et les libertés étaient écrasées, le résistant par son infime contribution – messager, il dépose pour, il ne sait pas qui, une lettre dont il ignore le contenu –  est absolument libre, parce qu’il porte seul son action face au pire des risques. Dans cette situation, son action prend toute sa valeur.

J’ai aussi ma liberté et mes valeurs que je peux ± vanter au long de ma vie, mais moi, j’ai toujours agi à bas risque.

Ma foi, les conditions sont différentes, pourrait-on dire.

Pourtant le problème aujourd’hui est tout aussi important même s’il est moins pressant.

Les réfugiés en bateau vers l’Italie, les Palestiniens de Gasa, le CO2 dont on se fiche, n’est-ce pas pressant ?

Peter Singer parle bien de l’effet de la distance sur l’urgence.

L’intelligence qui est la faculté de voir large nous rapproche-t-elle de l’urgence ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *