Science-actualité. Mai 2014

1.5.14. Scientific American

– 22-27. PHYSICS. Supersymetry and the crisis in physics.

C’est Gilles qui m’a alerté : est-ce grave ? J’en ai parlé à Fr. Rothen et voici ma réponse.

Il y a le monde ; il est très grand. Il y a son image dans ma tête ; 1.5 l environ. C’est habituel et c’est un problème pour se comprendre, il est fréquent de confondre le second avec le premier. Le seul moyen de donner sens à l’image est par la confrontation avec le monde, bref, par l’expérience. J’en parlais l’autre jour dans mon blog. http://www.dubochet.ch/jacques/?p=175

La démarche scientifique va dans ce sens. Elle est efficace. (i) Elle demande que tout développement de l’image soit confronté à la réalité. (ii) Elle est un effort collectif de mise en commun des images. La philosophie relaxe l’exigence de confrontation avec le réel afin de laisser l’image s’épanouir plus librement. Ceux qui confondent image et réalité ne sont pas au clair sur la différence entre science et philosophie.

La physique quantique à développé depuis Dirac, ce qui est devenu le Modèle standard basé sur de nombreuses découverts expérimentales et affinement divers. Ensemble il forme un tout relativement cohérent, qui permet de calculer un grand nombre d’observables avec une remarquable précision. Il reste tout sorte de points qui ne sont pas résolus, par exemple, pourquoi tant de matière et peu d’antimatière ( ?), pourquoi ces particules élémentaires avec ces masses et pas d’autres, quelle relation à la gravitation. Face à ces limites les théoriciens on concoctés quelques belles théories. L’une a été poussée très loin, c’est la supersymmetrie (qui ne traite pas le cas de la gravitation). C’est une théorie généreuse, dans le sens où elle peut intégrer un vaste domaine de possibilités. L’ennui, c’est que, quand on arrive enfin à la coincer contre une de ses limites – limite toute relative d’ailleurs, car elle a encore beaucoup de possibilités non explorées dans son sac – ça ne marche pas tellement bien. C’est un problème pour ceux qui ont développé la théorie. Moi, je ne comprends pas, mais je comprends un peu la tendance humaine à mélanger image et réalité. Je peux donc tranquillement proposer une hypothèse. Le problème de la supersymmétrie est un problème de physiciens, pas un problème de physique.

 

2.5.2014. Science 344

– 458 ÉNERGIE SOLAIRE. Perovskite : un minéral abondant de la forme CaTiO3 dont on a découvert en 2009, la capacité à convertir la lumière en énergie électrique. On avait 3.8% de rendement au début quand Miyasaka à Yokohama ajouta un « dye-dsensitized » au minéral (comme Graetzel ( ?)), on frôle le 20% (Yang à Los Angeles) et le 25% semble faisable, ou même 32 en combinant avec des cellules traditionnelles. Jamais un progrès aussi rapide et prometteur.

 

4.5.2014 ( ?). Science 344.

– 17, 78-80. ASTRONOMIE. La sonde Cassini, en orbite autour d’ Encéladus, le satellite de Saturne de 500km de diam., recouvert de glace, avait montré en 2011 que les geysers (plumes) du pôle sud sont formés d’eau salée. Ici est publiés une analyse de la gravité du satellite par mesure doppler de la vitesse de la sonde ( v≈ mm/sec !). Pour ce faire, il a fallu corriger la pression solaire, la radiation de son générateur (81W d’émission) et surtout le freinage dans les plumes. Il est conclu que sous les 30 ou 40 km de glace, se trouve, vers le pôle sud une couche d’eau liquide de quelque 10km d’épaisseur. C’est probablement l’effet de marée qui chauffe. La découverte stimule mon hypothèse de l’origine de la vie aux joints de grains de glace extraterrestre

 

09.5.2014. Science 344

– 566. TRICHERIE SCIENTIFIQUE. C’est une avalanche et ça continue. La psychologie sociale va mal en Hollande. Le dernier en date et Jens Fôrster, une star du domaine, est dénoncé par anonyme sur une base statistique. L’effet de « primers » tels que odeurs ou lecture de poème sur sur la capacité cognitive est trop fort et trop reproductif pour être vraissemblable. Le dénonceur (ou le groupe) n’est pas directement concerné. Probablement un Robin des bois de l’honnêteté scientifique.

– 562-5. HISTOIRE ET POLITIQUE. Du 13e siècle au début du 15e, la chine fut une puissance maritime incomparable, pacifique ou non ? La Chine moderne développe vigoureusement sa marine. Susidiairement, mais avec des moyens considérable, elle étudie son histoire maritime dont on sait peu de chose. Quel est le rôle de l’intérêt historique ou celui du façonnage de l’histoire pour étayer l’ambition actuelle ? Qu’ou qu’il en soit, ils ont en route des chantiers impressionnants d’archéologie marine. Vivement que l’on découvre l’épave d’un de ces grands bateaux, au moins 2 fois plus grands que ceux de Colomb.

– 593-4 /603-607. DÉTERMINANTS ENVIRONNEMENTAUX DE LA CULTURE. Talhelm et al. Les européens sont créatifs et individualistes ; les asiatiques collectivistes (pensée hollistique). L’effet du type d’agriculture sur le comportement individuel est étudié en comparant les régions ou l’on cultive le riz avec celle ou l’agriculture ne nécessite pas un tel travail collectif. Est-ce que ça vaut quelque chose. Aves de L. Lehmann svp.

 

13.5.2014. Lab Times 3

– 55. RÉCENSSION. Raine, A. (2013). The anatomy of violence: the biological roots of crime, Pantheon.

Dix chapitres sur la physiologie et la génétique des individus violents + un chapitre politique où l’auteur prend position pour des mesures prophylactiques telles que l’internement administratif des enfants tant que leur trait néfaste n’aura pas été corrigé par des mesures appropriées.Brynja Adam-Radmanic qui analyse le livre conclut : la recette de Raines pour un monde sans crime va faire fuir précisément ceux, socialement et politiquement engagés, qui pourraient le plus profiter de la recherche qu’il présente.

 

16.5.2014. Science 344

– 683, 735-8. CLIMAT, GLACIOLOGIE. Joughin et al. dans ce No. ainsi qu’un autre groupe dans Geophysical Research Letters arrivent, sur la base des données des satellites et par modélisation, à la conclusion que le grand bassin glaciaire Thwaites en antarctique de l’ouest (en face du milieu de l’océan Pacifique) est entré en collapse irréversible. Ce glacier (>4x la Suisse) ainsi que ses voisins reposent sur une cuvette s’enfonçant à plus de 1500m en dessous du niveau de la mer. Au déversoir le socle remonte aux environ de -600m avant de replonger dans l’océan. Depuis longtemps, cette situation a été repérée comme pouvant devenir instable si le recul du glacier dépasse le front, libérant ainsi l’écoulement d’eau de mer dans la cuvette. Depuis 20 ans, le glacier a reculé de 14 km contribuant pour environ 0.2mm annuellement à l’élévation globale des océans. Le recule et en train de passer le suélèvement du socle. Pendant encore 100 à 200 ans la quantité de glace déversée ne va pas beaucoup augmenter mais ensuite, l’avance augmentera soudainement à >5 km/an. À terme (1000 ans) l’augmentation du niveau de la mer – pour cette seule source – sera de l’ordre de 3m. Si l’on tient compte des glaciers connexes, c’est de 7m dont il est question. L’anthropocène est bien là.

 

23.5.2014. Guardian Weekly

– 27. SOCIÉTÉ. Alex Renton analyse et dénonce. Les maltraitance sexuelle ne sont pas une spécialité exclusive des écoles catholiques. Les boarding schools anglaises sont sous attaque et ça ne va pas s’arrêter là.

 

23.5.2014. Science 344

– 783, 809-10, 818-867. UN NO. SPÉCIAL SUR L’INÉGALITÉ. Une flopée d’articles qui prennent tous leurs racines dans le coefficient de Gini. Un grosse source de données.

– Chin, G. and E. Culotta (2014). « The science of inequality. What the numbers tell us. » Science 344(819 – 821). Introduction générale pour situer le problème.

– Cho, a. (201). « Physicists say it’s simple  » Science 344: 828. If the poor will always be with us, an analogy to the second law of thermodynamixs may explain why. La constatation de base est que la courbe du nombre de personnes aux USA est une exponentielle extraordinairement parfaite en fonction du revenu annuel entre 7 et 160k (les articles ci-dessous montrent que la relation n’est plus valable pour les grands revenus). Conclusion: « In trying to achieve a more equal distribution you’r kind of fighting against the second law of thermodynamics… which as we know is generally a losing battle. » La constatation est détestable mais souvenons nous de MISS – make it simple and stupid. Je préfère la conclusion de Piketty et Saez dans le même n°.

– Piketty, T. and E. Saez (2014). « Inequalité in the long run. . » Science 344(6186): 838 – 843. Le revenu du capital (wealth) r est généralement supérieur au revenu du travail (income) g ; conséquemment, le coefficient de Gini augmente. Une exception notable a eu lieu au 20e siècle due à la destruction massive de capital par les guerres mondiales et la crise des années 30. Pourquoi en est-il ainsi ? Sont cités: effet de l’équilibre entre éducation (skill provider) et la technologie (skill demanding)]. Comment corriger? Taxer le capital et les moyens de l’augmenter, restreindre l’héritiage, augmenter le revenu du travail. Conclusion: « Inequality does not follow a deterministic process… (it) depends on the institutions and policies that societies choose to adopt. »

– Haushofer, J. and E. Fehr (2014). « On the psychology of poverty. » Science 344: 862 – 867. L’hypothèse étudiée est que la pauvreté est due à certaines conditions du milieu. En particulier, les gens souffrant de la dureté de la vie de pauvreté ont plus de stress et leur vie est moins satisfaisante. Il en résulte qu’ils sont moins enclins à entreprendre, à prendre des risques et à gérer leur temps. Les moyens de réduire la pauvreté sont discutés à partir de ces considérations.

– 790 COSMOLOGY. En mars de cette année était annoncé par l’équipe BICEP2 sur la bases de mesures faites avec un télescope en Antarctique l’observation [(une polarisation très particulière du CMB (cosmic microwave background)] qui démontrerait l’inflation hyper-rapide de l’univers durant les 10-32 sec après big-bang. Le résultat est essentiel car il montrerait que la mécanique quantique est liée à la relativité générale et que nos visions de l’univers rendent compte correctement de cette relation. Du même coup, il étendrait de 32 ordres de grandeurs l’étendue expérimentale de ces théories! Or il s’avère que tout est faux. Un bruit de fond, dû à l’interaction avec la poussière à l’intérieur de notre galaxie explique bien plus facilement et mieux l’observation. Les données du satellite Planck sur le CMB (cosmic microwave background) annoncées pour cet automne clarifieront la situation. Des données préliminaires avaient été considérées par l’équipe BICEP2 mais de meilleures données de la même provenance (tout aussi innofficielles) suggèrent l’erreur. L’affaire a une deuxième facette : la puanteur de la compétition. Par exemple, les données Planck utilisées pour et contre les résultats PICEP2 proviennent de photographies (non autorisées ?) présentées en en congrès restreints.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *